Les partenaires

L’ADRESS réunit les partenaires des entreprises sociales et solidaires.

Dans cette rubrique, découvrez leur implication en faveur du développement de l’entrepreneuriat social en Normandie.

Mai 2016 : Sonia Adam-Ledunois, responsable pédagogique du master 2 « management des PME & entreprises sociales et solidaires » – Université de Rouen

Sonia ADAM-LEDUNOIS. Université de Rouen – IAE – École Universitaire de Management / Laboratoire de recherche en management (NIMEC).

adam-ledunoisPourquoi avez-vous choisi d’adhérer à l’ADRESS ?

L’Université joue évidemment un rôle majeur dans la formation (initiale mais aussi formation continue), dans l’insertion et plus largement dans la société. Elle se doit notamment d’être le relais entre tissu économique, territoire, étudiants et monde de la recherche. Cela se matérialise de façon concrète au travers de son offre de formation et de la définition de ses programmes de recherche, orientés vers l’avenir et en phase avec les défis à relever. L’entrepreneuriat social reconfigure le paysage économique et la façon d’appréhender l’activité économique, mêlant différentes sphères longtemps conçues dans une logique contradictoire : activité marchande, rentabilité, utilité sociale, respect des différentes parties prenantes, hybridation des ressources, etc.

Pour ces raisons, l’Université de Rouen a choisi d’adhérer à l’ADRESS. C’est l’opportunité pour l’Université de tisser des liens avec l’ensemble des acteurs impliqués dans l’entrepreneuriat social ou l’innovation sociale sur le territoire normand.

quel rôle joue l’Université de Rouen dans le développement de l’entrepreneuriat social en Normandie ?

Parmi les missions de l’Université, deux au moins peuvent contribuer à développer l’entrepreneuriat social :

  • D’abord, l’université a pour mission d’accompagner l’étudiant dans la définition de son projet professionnel. De ce point de vue, une sensibilisation à l’entrepreneuriat social à destination des étudiants est proposée, au travers des cours, conférences, présentation métier, etc. Il importe de faire découvrir les possibilités de carrière offerte dans ce secteur, carrières stimulantes et empreintes de sens. L’Université de Rouen a très tôt investi ce champ en proposant, au sein de l’IAE de Rouen dès 2008, une formation de haut niveau, le master 2 Management des organisations sociales et solidaires, devenu aujourd’hui le master 2 Management des PME et ESS.
  • Ensuite en matière de recherche, l’entrepreneuriat social constitue un terrain de recherche vaste et porteur de problématiques nouvelles. Investiguer ces sujets, c’est contribuer à la structuration et au développement de l’entrepreneuriat social mais aussi de l’innovation sociale. Le NIMEC (Laboratoire de recherche en management des Universités de Caen, le Havre, Rouen) investit ces sujets et accompagne dans leur réflexion des acteurs de l’ESS. Le laboratoire a pris part au projet de recherche LISOHASIF (Lien Social, Habitat, Situations de Fragilité dans la ville innovante de 2030), participe régulièrement à la conférence (International Social Innovation Research Conference) et conduit actuellement un projet en collaboration avec l’ADRESS.

Selon vous, quels sont les leviers de développement de demain ?

La question est délicate, j’évoquerais plutôt certains défis à relever et des réflexions à engager :

  • accentuer la visibilité de l’entrepreneuriat social,
  • affirmer un véritable positionnement audible par tous,
  • assumer la complexité de la posture sans renoncer à certaines sphères ou nier certaines réalités, notamment économiques. Une force, qui d’ailleurs est réinvestie à d’autres échelles, et en particulier en matière de management : l’action au service du collectif.

La modernité réside dans le collectif, l’entrepreneuriat social a donc de vrais atouts !

http://www.univ-rouen.fr/